Accueil Les compétitions Entrainement avec les féminines de l' A.C.S.P.C.M.

postheadericon Entrainement avec les féminines de l' A.C.S.P.C.M.

 

Se confronter à l’élite…

 

Il y avait du beau monde sur les tatamis du dojo de Bourtzwiller ce mardi 27 février 2018. L’équipe féminine de l’A.C.S. (1ère division), en visite express sur Mulhouse (27 et 28 février), a quitté ses quartiers parisiens pour aller à la rencontre des pratiquants Haut-Rhinois. 1ère étape ce mardi soir, de 19h à 21h, avec un entrainement intensif, partagé avec des judokas « locaux »…

Thumbnail image 

 Une belle séance, enrichissante tant pour les championnes que pour les compétiteurs...

 

Sur le tapis, Mélodie VAUGARNY et Julia TOLOFUA, deux athlètes qui ont tout récemment participé au prestigieux tournoi de Paris, mais aussi Lisa MARCHESE, Jocelyne MENDY, Agathe DE VITRY, Fiona GRATTON, et leur coach, Céline LEBRUN. Une belle opportunité pour les compétiteur(trice)s - théoriquement du département - d’aller à la rencontre de ces athlètes de haut niveau, et de goûter à l’« élite ». Une initiative orchestrée par la responsable de la commission féminine départementale, Sandrine ANTOINE-BRUGGER. « Mon idée de départ était de regrouper des féminines autour de cette élite », explique-t-elle. « Comme demain, l’après-midi est consacrée aux petits, il me semblait important de faire quelque chose aussi pour les adultes. Il est vrai qu’avoir pareilles athlètes chez nous c’est un atout ! Partager des séquences techniques ou des randoris avec elles permet à chacun de nous de progresser. On a cette chance dans le Haut-Rhin, il fallait sauter sur l’occasion ! ».

Cette occasion finalement, ils n’étaient que peu à l’avoir saisie. Pourtant, il s’agit bien d’un privilège pour tout compétiteur désireux de progresser. « Se confronter a des adversaires de ce niveau-là est extrêmement enrichissant ! », complète Sandrine, également compétitrice et enseignante de judo, largement convaincue des bienfaits de ces échanges. « Cela nous oblige à revoir notre système d’attaque, à trouver des solutions, au sol ou debout. Une remise en question indispensable. Et il faut vraiment en profiter, car ces moments-là sont rares… ».

 

Pour celles et ceux qui étaient présents en tout cas, pas question de bouder leur plaisir. La séance, animée par notre responsable sportif départemental Vincenzo CARABETTA, a permis à toutes et à tous, de la jeune mais aussi moins jeune génération, de bien transpirer et mouiller abondamment le kimono, entre séquences techniques et randoris intenses, sous l’œil attentif de Didier BERKATI, le président de la section judo de l’A.C.S., mais aussi du président du Comité du Haut-Rhin de Judo Jean-Luc CARDOSO. « Il est bon pour des athlètes de haut-niveau de revenir aux sources », indique ce dernier. « Même si ces filles ne sont pas forcément issues du club, il est important pour elles d’aller à la rencontre des judokas locaux. Ces derniers peuvent ainsi mieux s’identifier à leurs championnes… »

 

Une proximité que tous ont savouré, et espèrent bien revivre le plus fréquemment possible. Un grand merci à l’A.C.S. pour son accueil, et à la commission féminine du département pour cette belle animation ! Un grand merci surtout aux championnes de s’être prêtées au jeu !!!

 

Article rédigé par Isabelle GEIGER le 28 février 2018 à 12h30.