Accueil Les compétitions Championnats de France U.N.S.S. 2018

postheadericon Championnats de France U.N.S.S. 2018


Le collège de Brunstatt 13ième

 

Une délégation de 8 élèves (garçons) de la classe départementale « judo » du Collège Pierre Pflimlin s’est déplacée à Longvic (près de Dijon) ce mercredi 21 mars 2018 pour y disputer les championnats de France U.N.S.S. Une campagne 2018 fort intéressante pour les mulhousiens, qui se solde par une 13ième place (sur 25) au niveau national. Retour sur cette compétition très… scolaire.

Thumbnail image

La belle équipe du Collège Pierre Pflimlin de Brunstatt !

 

Il régnait une certaine effervescence en ce début d’après-midi du 20 mars, juste devant l’entrée du collège à Brunstatt, lieu de RDV pour nos judokas et leurs deux accompagnateurs, Nicole SCHNOEBELEN, ex-responsable de notre classe départementale et son compagnon, Eric LUDWIG, chauffeur « attitré » (!) des UNSS. L’heure est aux retrouvailles, à la fête surtout pour les jeunes, ravis de partager cette aventure ensemble. Côté parents en revanche, consignes et recommandations fusent, puis dernières étreintes avant le grand départ…


 

Sur le trajet, Eric se doit d’intervenir à deux/trois reprises, histoire de contenir l’enthousiasme ambiant. Lucien MUNOZ (- 38 kg), Thomas DIDELOT (- 46 kg), Meïssa DIOP (- 55 kg), James BACHER (- 66 kg), Othis MI-POUDOU (+ 73 kg), Eli BASCHUNG (jeune arbitre), Pierre LANTHEAUME (coach et kata) et Lorenzo PALERMITI (kata), ont en effet hâte d’arriver. Après deux bonnes heures de route, direction les pesées et les différentes formalités. Seul bémol administratif, notre binôme kata s’avère non recevable, tori & uke devant être nés en 2003 (Lorenzo 2004). Une règlementation « omise » lors des inscriptions, et une erreur lourde de conséquences pour le classement final. Lorenzo heureusement se verra accrédité « coach », en soutien de Pierre, pour guider et encourager le groupe lors des combats.


Place le lendemain à la compétition proprement dite, dans un gymnase Pecqueux-Rolland flambant neuf, et une ambiance particulièrement animée. La phase d’échauffement, suivie avec beaucoup d’intérêt par chacun de nos judokas, a permis à tous de se focaliser sur les rencontres à venir, aiguisant la concentration à son maximum. Les poules, très disputées, leur offriront l’occasion de se mettre en jambes et de prendre leurs marques, dans un contexte concurrentiel particulièrement relevé. Nos cinq combattants termineront tous premiers ou seconds de leurs poules respectives, s’offrant de bien précieux tickets pour les tableaux finaux.

Thumbnail image

Thomas, comme ses autres camarades, s'est beaucoup investi lors des rencontres. Mais cela n'a pas suffit pour monter sur le podium...


Ces derniers proposeront à nos combattants de redoutables adversaires, issus d’autres académies, offrant un judo parfois redoutable et des séquences de combats des plus intenses. Nos jeunes, motivés et déterminés dans leur quête de podium, échoueront finalement de peu, non sans avoir livré de rudes batailles. Meïssa, bien que très combatif, ne parvient pas à se classer, Thomas termine 7ième dans une catégorie des plus fournies, Lucien, Othis et James terminent 5ièmes, à une marche seulement du podium. A chaque fois, il s’en est fallu de peu pour que la balance penche du bon côté. Mais les garçons ont tout donné, et n’ont que peu à se reprocher. 

Thumbnail image

James a montré de bien belles choses sur ce championnat. Mais il lui reste encore beaucoup à apprendre...


La belle satisfaction du jour nous vient du seul minime première année présent, James, ceinture verte. Le garçon, qui affiche pourtant un visage encore poupon, se révèle être un solide gaillard dès que la confiance l’anime. Puissant, rapide, il se montre redoutable sur certaines séquences. Cette 5ième place, pour sa toute première participation, il l’apprécie à sa juste valeur. « C’est une très belle expérience ! », admet ce dernier à l’issue des combats, affichant un large sourire. « J’ai trouvé cela plaisant d’être avec mes camarades, et de partager cela avec eux. J’ai bien aimé cette compétition, c’était bien organisé, et on avait tout sur place. Ce que j’aime sur le tapis, c’est de pouvoir me défouler. J’ai envie d’être super fort ! ». Et de compléter, « faire des entraînements durs me donne de la puissance dans les combats. Surtout, quand les autres sont derrière toi, t’encouragent et t’applaudissent, ça aide beaucoup. Par moment, j’étais à bout de souffle. Grâce à eux, j’ai pu continuer, et aller jusqu’au bout… ». Au vu de son physique et de sa marge de progression, on se dit que l’édition 2019 lui sera nettement plus favorable. Un jeune à suivre en tout cas…

  Thumbnail image 

L'arbitrage, un secteur dans lequel Eli se sent à l'aise...


Sur le tapis également, non pas en kimono mais en tenue d’officiel, Eli s’en est donné à cœur joie dans son rôle d’arbitre. Le garçon, tout à son aise, a officié avec efficacité, faisant preuve d’une belle maturité pour un jeune de son âge (2002). Une activité qu’il prend très au sérieux. « Représenter mon équipe m’a beaucoup plu ! », confie ce dernier, non sans une certaine fierté. « Cela me permet de m’épanouir dans une autre facette de mon sport. Mais arbitrer n’est pas toujours simple. En phase finale par exemple, les combats sont plus difficiles à juger, ça se joue à rien. Tu es tout seul sur le tapis, et il te faut parfois prendre une décision devant les autres (arbitres) qui te jugent. Ce n’est pas évident… ». Apparemment, le jeune garçon a obtenu les faveurs du jury qui lui a octroyé le titre d’arbitre F2. Une promotion qu’Eli avait déjà validé pour son bac… « Ça me fait plaisir tout de même ! », reconnaît ce dernier. « Ici, j’ai vécu une bien belle expérience ! ».

  Thumbnail image

Pierre, Lorenzo et Nicole ont vécu intensément leur coaching...


Au final, le Collège Pierre Pflimlin de Brunstatt, qui n’alignait qu’une équipe « garçons », se classe 13ième sur les 25 collèges engagés. Une performance somme toute remarquable, sans prestation kata, chacun ayant marqué de précieux points (combattants, arbitres et les deux coaches). « Le bilan me semble positif ! », analyse Nicole SCHNOEBELEN, responsable de cette classe départementale de septembre 2014 à décembre 2017. « Quatre jeunes se classent dans les 7 premiers, 3 font cinquièmes, ce n’est pas mal. J’en suis contente mais pas satisfaite, car on aurait pu faire nettement mieux. Il reste encore du travail si on veut espérer grappiller des places au classement national. Je constate cependant que sur les 25 équipes garçons nous sommes la première équipe de l’Est, c’est une bonne chose… ». Et d’expliquer, « il y a un bon esprit dans ce groupe. Ils étaient tous les uns derrière les autres et se sont soutenus à chaque fois. La cohésion est bonne, on la cultive aux entrainements. Cette dernière est essentielle pour réussir, il faut continuer dans cette voie ».

Bravo à nos jeunes pour cette prestation d’ensemble fort honorable, et pour leur comportement sportif. Un grand merci à leur professeur de sport du collège, Gilles HASSLER, à tous les intervenants « judo » et tout particulièrement Nicole SCHNOEBELEN, pour leur investissement au sein de cette belle section sportive…

Thumbnail image

Notre groupe en tenue "officielle", avec le bel équipement de notre prtenaire MIZUNO (merci Vincent !!!).


Ci-contre les résultats par collèges : Equipes F - Equipes M

Photos sur FB.

 

Article rédigé par Isabelle GEIGER le 24/03/2018 à 10h.