Accueil Les compétitions Tournoi d’Altkirch 2018

postheadericon Tournoi d’Altkirch 2018

 

Altkirch règne à domicile !


564 judokas, des poussins aux vétérans, se sont retrouvés ce samedi 5 mai 2018 à la Palestre pour le traditionnel rendez-vous de printemps. L’occasion pour nombre de compétiteurs de se faire plaisir avant tout, dans un cadre champêtre et convivial…

Qui dit « tournoi amical » ne signifie pour autant pas une compétition sans engagement. Loin de là. Sur le tapis, les empoignades sont franches, chacun essayant, par la ruse, la stratégie, la puissance ou la technique, de se frayer un chemin vers le podium. Car tout l’enjeu est là : au bout, pas de qualifications pour un échelon supérieur. Les judokas présents le sont avant tout pour leur plaisir. Une valeur essentielle pour le club organisateur, désireux avant tout d’apporter matière à vivre une belle aventure, dans la bonne humeur surtout.

 

« Pour nous, il était important de revenir aux fondamentaux », commente le président altkirchois, Philippe WERTH. Les deux précédentes éditions avaient accueilli, en plus du tournoi, un grand prix minimes sélectif. L’expérience s’est soldée par des retards, du stress et du mécontentement. Pas question de revivre cela. « Cette année, nous sommes repartis sur des bases saines », explique le dirigeant.  « Du coup, aucune tension ni crispation, et tout s’est très bien déroulé. Surtout, on a eu de très beaux combats, et du bon niveau ! ».

Les premières places, même si les meilleurs Haut-Rhinois chez les minimes notamment (stage à Saint-Avold) étaient absents, il a fallu se battre et batailler dur pour aller les chercher. En face, la concurrence était rude, avec des clubs essentiellement alsaciens, mais aussi francs-comtois, allemands et suisses. L’occasion pour tous de se forger une belle expérience, et de se frotter à de solides adversaires. Et à ce petit jeu-là, les Altkirchois s’en sont donné à cœur joie à domicile, nombre de jeunes remportant leurs catégories, avec brio parfois. C’est le cas, de Chloé ZIMMERMANN, cadette 3e année, qui gagne en – de 57 kg. « Je suis très contente d’apporter cette victoire à mon club », confie la jeune fille, également pensionnaire au Pôle Espoirs de Strasbourg. « Je suis là surtout pour m’amuser, et tester des nouvelles choses. De plus, nos camarades de clubs sont à nos côtés. Entre nous, on se soutient, on s’encourage, on s’entraide. Ça donne envie de bien faire ! ».

Cerise sur le gâteau, c’est le club organisateur qui remporte cette année le challenge des clubs. Le fruit d’un bon comportement général, dans toutes les catégories d’âges, et notamment chez les benjamins. « C’est une belle satisfaction pour nous ! », savoure Philippe WERTH, pas peu fier de ses troupes. « Cette première place nous échappait depuis quelques années. Je suis très content de la récupérer, car elle récompense le travail de nos judokas, et surtout de nos entraîneurs – Frédéric Badel et Mathilde Guerry - ! ». Le Dojo Altkirch remporte l’édition 2018 avec 193 points, devant le Team Beider Basel – 162 points -, Masevaux – 152 points -, l’A.S.M. Belfort – 150 points- et l’A.C.S. Peugeot-Citroën Mulhouse (128 points). Au classement du mérite (ratio nombre de participants/résultats), La Wantzenau se classe 1re devant le Team Beider Basel et Masevaux.

À noter également, en coulisses et sur le tapis, la présence de la Suissesse Evelyne TSCHOPP, récente médaillée de bronze en – de 52 kg aux championnats d’Europe fin avril à Tel-Aviv. La championne, qui accompagnait des jeunes de son club de Bern, souhaitait se faire une idée du niveau proposé sur ce genre de tournoi. « C’est plutôt cool ! » , confiera-t-elle en fin de journée. « Offrir des rencontres comme ça, sur 7 surfaces de tatamis, des plus jeunes aux adultes, est rare. C’est une belle opportunité pour nos judokas ! ». L’athlète en a même profité pour revêtir un kimono, et effectuer un vrai combat amical, juste pour le fun et le spectacle.

Au final, une journée faste pour le club organisateur, qui se projette déjà dans l’édition 2019, en toute sérénité…